Les perroquets du monde
Bonjour et bienvenue sur le forum « Perroquets du monde »

Nous dédions ce forum à tous les « becs crochus » qu'ils soient petits, grands, gros, moches ou splendides… et cela dans l’idée de partage de tout ce qui concerne nos plumeaux !

Nous mettons tout notre cœur afin que vous trouviez le maximum de renseignements dans les différentes rubriques et restons à votre écoute pour toutes les questions que vous pourriez soulever pour le bien-être de vos boules de plumes.

Nous sommes (cela va de soit !) en attente de bonne humeur et de tolérance sur l'ensemble des sujets !

Afin de mieux vous connaître et pour avoir un accée complet au forum . Un passage sur le sujet Présentation est necessaire.

Amicalement,

L’équipe « Perroquets du monde »



Bienvenue sur le forum de tous les perroquets / forum available in multilingual
 
AccueilS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Touï de Sclater

Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Touï de Sclater   Lun 10 Déc - 16:08

Touï de Sclater.



Règne. Animalia.
Embranchement. Chordata.
Sous-embranchement. Vertebrata.
Classe. Aves.
Ordre. Psittaciforme.
Famille. Psittacidae.
Genre. Forpus.
Nom Latin. Forpus modestus.

Description.
Cet oiseau est très proche du Touï céleste dont il se distingue par le bec noir et des barres alaires bleues très marquées et mesure environ 13 cm pour une masse d'environ 30-35g.
Le mâle, vert foncé, est beaucoup plus sombre que les autres espèces.
Son front et ses joues ont une nuance relativement brillante de vert émeraude.
Sa poitrine est verte olive, généralement du bleu-vert.
Les couvertures de sa queue sont marquées de jaune.
La coloration violet bleuâtre du bas du dos et la croupe est également beaucoup plus sombre que celle des autres espèces.

Les sous-espèces :
Forpus sclateri sclateri dont le mâle est vert foncé alors que le front les joues sont verte émeraude et que le bas du dos et la croupe sont bleu-violacé.
Sa Femelle est vert pâle, en particulier sur la poitrine.
Les jeunes sont en général plus terne que les adultes, chez les jeunes mâles les marques bleues sont mélangées avec du vert.
Forpus sclateri Eidos se colore d'un vert plus sombre et d'un bleu sur la croupe sombre.

Habitat naturel.
Cet oiseau vit entre 1 500 et 1 800 m d'altitude dans les foret de Bolivie, de Guyane, du Venezuela, du Brésil, de Colombie, d’Équateur et du Pérou.

Enclos et Volières.
Les toui non-apprivoisés nécessiteront une grande volière afin de pouvoir voler et ainsi dépenser leur grande énergie.
En revanche, un toui apprivoisé, s'il est sorti régulièrement, acceptera une plus petite cage. Il est souvent conseillé d'élever cet oiseau dans une cage pour petits perroquets ou à perruches de 45cm sur 35cm sur 40cm car l'oiseau s'y sent davantage en sécurité que dans une grande volière.
Pensez à installer quelques jouets, le toui peut s'amuser seul durant des heures avec à la condition qu'ils soient solides.
Bon nombre de jouets pour perruches ondulées, pour perruches calopsittes ou pour petits perroquets leurs conviendront pourvu qu'ils soient amusants et colorés.
Les jouets en corde et en papier les amusent puisqu'ils peuvent les détruire.
En captivité le touï doit être élevé en couple isolé ou alors des disputes pourraient s'installer allant, parfois, jusqu’à la mort d'un oiseau.
Ils ont un caractère assez agressif envers les autres oiseaux et même avec leurs congénères, surtout en période de nidification.

Longévité.
Un touï en bonne santé peut vivre environ 20 à 25 ans.

Comportement.
La femelle est en générale plus agressif que le mâle, particulièrement envers les autres femelles du groupe.
Considéré comme les plus petits perroquets au monde juste derrière les très rares perroquets Pygmée d'Afrique, ils sont souvent vus comme des minis Amazones.
Ils ont un caractère semblable à ceux-ci et sont extravertis et clownesques, en revanche, ils ne sont pas très bruyants.
Un touï apprivoisé devra être manipulé régulièrement, en cas contraire, il risquerait de redevenir sauvage.
Il est intelligent, enjoué, intrépide et courageux.
Si l'on est persévérant, le touï pourra dire entre 75 et 200 mots ainsi qu'imiter quelques sons et sifflements.
Cet oiseau est très territorial et peut devenir agressif pour ce qui lui appartient.
Si toute fois vous désirez maintenir plusieurs couples dans une grande volière, cela est possible mais en période de reproduction il vous faudra séparer les couples avant de placer les nids.

Alimentation.
Malgré sa petite taille ce touï mange d'énormes quantités de graines «spécial perruche » accompagné occasionnellement de grappes de millet, de légumes, et de fruits frais ou sec, en enlevant au préalablement les pépins et noyaux qui risqueraient d’empoisonner les oiseaux.
Les touïs sont connu des amateurs pour leur gros appétit, on dit qu'ils peuvent manger autant qu'un cacatoès.
Un couple nichant pourra manger jusqu'à trois fois sa portion journalière.
Il faut cependant éviter les aliments qui contiennent trop de fibres et qui peuvent donner la diarrhée.

Reproduction.
Le touï atteint sa maturité sexuelle vers 8 mois, moment où il est possible d'installer le nid.
Ils acceptent un nichoir pour perruches ondulées ou inséparables avec une ouverture de 4 centimètres garni de sphaigne ou de copeaux de bois et qui serra installé à l'extérieur de la cage.
La femelle couve seule sa nichée mais certaines permettent au mâle de partager l'incubation.
Pour la femelle couvant seule, le mâle ira nourrir cette dernière à la porte du nid ou dans le nid, à condition que la femelle accepte de lui donner sa permission.
La femelle peut pondre de 4 à 8 œufs qu'elle va couver entre 17 et 21 jours.
Les deux parents s'occuperont du nourrissage de leurs petits dans le nid jusqu'à leur envol qui s’effectuera au bout de 4 à 5 semaines.
Après l'envol des petits, les parents continueront à les nourrirent durant 2 à 3 mois.
Le touï se reproduit à partir du mois avril, en raison de deux à trois couvées par année.
Il n'est pas rare de voir la femelle entamer une nouvelle ponte dès que les jeunes sont sevrés, il est donc préférable d'enlever les nids afin de ne pas épuiser la femelle.
Une ponte tous les quatre mois est acceptable pour la santé des parents.
Il faut surveiller le mâle qui est souvent agressif avec les jeunes mâles, il lui arrive même parfois de les tuer, il faudra alors penser à séparer le mâle.

Statut à l'État Naturel.
Cette espèce est classée sur la liste rouge de l'IUCN comme étant en Préoccupation Mineure.

Source : les animaux du monde
Revenir en haut Aller en bas
 
Touï de Sclater
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les perroquets du monde :: Les Différentes Espèces :: Les Touis :: genre forpus-
Sauter vers: